La France au Cap-Vert Ambassade de France à Praia
fontsizeup fontsizedown

 français  
Accueil » Coopération et développement » Education - Langue française » APROF - Association des Professeurs de Français au Cap-Vert

APROF –Association des Professeurs de Français du Cap-Vert

Nouvelle équipe, nouvelle étape

Une Assemblée Générale Extraordinaire de l’APROF, Association des Professeurs de Français du Cap-Vert, a eu lieu dimanche 23 mai à l’école secondaire Abilio Duarte de Praia, avec pour objectif de renouveler le comité de direction de l’association, inactive depuis plusieurs années. Une forte participation des enseignants a été notée. Les votes provenant de l’ensemble de l’archipel ont pu être pris en compte.

La relance de l’APROF est d’autant plus utile au Cap-Vert, dans un contexte de réformes éducatives qui favorisent l’enseignement du français dès la classe de 7ème.

Œuvrer pour l’élargissement et l’amélioration de la qualité de l’apprentissage de la langue française au Cap-Vert, contribuer à rendre l’enseignement du français plus efficace et plus attractif, en rénovant les stratégies pédagogiques, tels sont les défis de la nouvelle équipe. Il s’agit également de renforcer le dialogue interculturel et les valeurs de la francophonie au Cap Vert.

JPEG - 16.7 ko
La nouvelle équipe

L’Ambassadrice de France, Mme Marie-Christine GLAS, a rappelé que l’APROF, à travers son réseau de professeurs tissé sur l’ensemble du territoire capverdien, constituait un véritable outil de concertation et de promotion de la francophonie et de la langue française dont les enseignants sont des acteurs incontournables. Mme Glas a réitéré l’appui de l’Ambassade de France et de son réseau culturel et de coopération à l’APROF.

JPEG - 16.1 ko
Le Président M. Nylton DOS SANTOS

Le nouveau président, M. Nylton DOS SANTOS, a souligné que l’APROF permettait aux professeurs de français de l’enseignement secondaire et supérieur d’inscrire leurs réflexions ainsi que leurs pratiques dans un dialogue professionnel, en lien avec les partenaires éducatifs. L’APROF devra également rejoindre la FIPF, Fédération Internationale des Professeurs de Français et les 180 associations nationales.


publié le 27 mai 2010

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS